Translate

Κυριακή, 16 Ιουνίου 2019


Stereotactic radiotherapy in targeted therapy treated oligo-metastatic oncogene-addicted (non-small-cell) lung cancer
Publication date: July 2019
Source: Cancer/Radiothérapie, Volume 23, Issue 4
Author(s): N. Giraud, S. Abdiche, R. Trouette
Abstract
While the prognosis of metastatic non-small-cell lung cancer has shown significant progress these last years, notably with the discovery of oncogen-driven subtypes and the development of targeted therapies, significant improvements are still needed. More recently, numerous authors studied the oligo-metastasis concept, where the metastasis are limited in number and sites involved, and that could benefit from an aggressive approach of these lesions, for instance with the help of stereotactic radiotherapy. Nevertheless, there is no clear consensus existing for the time being for the treatment of these tumors. Three main clinical situations can be distinguished: oligo-metastasis state de novo at diagnosis (synchronous) or as first metastatic event of an initially locally limited affection (metachronous); oligo-progression during systemic treatment of a pluri-metastatic disease; and finally oligo-persistence of some remaining metastatic lesions at the nadir of the systemic therapy effect. In this review, we will discuss the place of stereotactic radiotherapy in the treatment of non-small-cell oligo-metastatic oncogene-addicted cancers treated with targeted therapies, differentiating these three main clinical situations. In all these indications, this technique could provide a benefit in terms of local control, possibly even in specific survival, when associated with targeted therapy continuation, related to local control of the oligo-metastatic cerebral or extracerebral lesions.
Résumé
Malgré une amélioration significative du pronostic du cancer pulmonaire non à petites cellules métastatiques ces dernières années grâce notamment à la découverte de mutations oncogéniques permettant la mise en place de thérapies ciblées chez une sous-population de patients, d’importants progrès restent à réaliser. Plus récemment, de nombreux auteurs se sont intéressés au concept de maladie oligo-métastatique, dans lequel il existe un nombre limité de lésions et de sites atteints, et qui pourrait bénéficier d’une prise en charge agressive de ces lésions notamment par radiothérapie en conditions stéréotaxiques (radiothérapie stéréotaxique). Il n’existe néanmoins pour l’heure pas de consensus clair pour la prise en charge de ces tumeurs. Trois grandes situations cliniques sont différenciables : une maladie oligo-métastatique d’emblée au moment du diagnostic (synchrone) ou comme premier événement métastatique d’une maladie initialement locale (métachrone) ; une maladie oligo-progressive au cours du traitement systémique d’une maladie pluri-métastatique; et enfin l’oligo-persistance de quelques lésions métastatiques au nadir de l’effet d’une thérapie systémique. Dans cette revue de la littérature, nous discutons la place de la radiothérapie stéréotaxique dans la prise en charge globale des cancers pulmonaires non à petites cellules oligo-métastatiques avec addiction oncogénique et traités par thérapies ciblées, en différenciant ces trois grandes situations cliniques. Dans toutes ces indications, cette technique semble ainsi engendrer un bénéfice en contrôle local, voire en survie spécifique, lorsqu’elle est associée à la poursuite de la thérapie ciblée systémique, par le contrôle local des cibles oligo-métastatiques cérébrales ou extracérébrales.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Translate

Αρχειοθήκη ιστολογίου